Pour l’abrogation du CPE, du CNE, de la loi pour l’égalité des chances la lutte continue


Pour l’abrogation du CPE, du CNE, de la loi pour l’égalité des chances on continue, le Mardi 11 avril manif à 14h30 Porte de Paris

Après le succès des manifestations du 28 mars et du 4 avril, la victoire est à portée. Il faut se mobiliser, agir, revendiquer, se mettre en grève jusqu’au retrait !

Le gouvernement sombre dans le ridicule en promulguant une loi qu’il dit ne pas appliquer, pourquoi le parlement ne voterait il pas une loi qui ne serait pas promulguée !

Les 12 organisations syndicales ont été reçues par les députés UMP en lieu et place du Gouvernement qui veut faire tourner le mouvement en bourrique. Les syndicats ont signifié qu’il n’ y a rien à négocier d’autre sur le CPE qu’un retrait sans condition !

Le Gouvernement joue le pourrissement, il espère que les vacances d’avril qui commencent cette semaine dans certaines académies, affaiblissent le mouvement. Il ne tient pas compte des 100 000 manifestants dans le Nord, 3 millions de Manifestants en France réunis à 2 reprises à une semaine d’intervalle.

Nous ne pouvons laisser ce gouvernement organiser le pourrissement de la grève générale reconductible de la jeunesse.

Il est de la responsabilité du monde du travail de se mettre en grève aux côtés de la jeunesse en lutte pour le droit du travail. Il faut donner un coup d’arrêt à la politique antisociale du pouvoir et à la précarité !

Car si Chirac, Villepin et Sarkozy gagnent le bras de fer en cours, alors plus rien ne les arrêtera pour détricoter tout le code du travail, les services publics, les conventions collectives, la RTT, et mettre à mal le syndicalisme comme l’avait fait Thatcher en Grande Bretagne après la défaite des mineurs.

Pour l’ Union Syndicale Solidaires et SUD étudiant-e la victoire est à portée. Alors le 11 avril , grève , mobilisation du monde du travail aux côtés des étudiants en lycéens ! Manifestation à 14 h 30 Porte de Paris à Lille

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *