Des nouvelles de la coordination


La coordination a commencée vers 13h au bâtiment M1, accueillant près de 300 mandatés, elle est un véritable succès. Après les débats sur la présence ou non de la presse et du GERME (groupe d’étude et de recherche sur les mouvements étudiants) la coordination a examinée la question des délégation litigieuses, c’est à dire qu’il est impossible à l’organisation de la coordination de s’assurer que ces personnes sont effectivement mandatées, pour une partie d’entre elles les organisateurs ont eu la confirmation qu’elles étaient fausses. Ces personnes n’ont pas été acceptée puisque n’étant pas assuré qu’ils représentait réellement une AG il aurait été très problématique du point de vue démocratique de les accepter. Cela a occasionné un problème car les mandatés appartenant à l’UNEF, une quinzaine de personnes, devant le refus d’accepter ces délégations peu fiables ont choisi de quitter la coordination.

Cela est curieux puisque les personnes mandatées ne sont pas censées représenter l’organisation a laquelle ils appartiennent éventuellement mais l’AG qui les a mandatés de façon plus ou moins précise. Privilegier la consigne de son organisation au détriment du mandat de son assemblée générale est une démarche qui viole les principes de démocratie du mouvement, nous déplorons ces méthodes et esperons que l’UNEF vas se ressaisir rapidement et contribuer utilement a ce mouvement dans lequel elle n’est pour le moment que peu active.

Le dimanche elle a reprise vers 7h et s’est montré très productive, elle a notamment produite l’appel de Lille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *