Pourquoi bloquer ?


Suite aux nombreuses réactions d’interrogation sur le principe du blocage, un petit texte qui avait été diffusé par l’ag de lille1 en 2006 lors du mouvement contre la loi sur l’égalité des chances pour contribuer à la réflexion sur cette modalité d’action.

Face aux mesures de casses sociales et de précarisation de la société, face à la démagogie et a l’autoritarisme du gouvernement nous n’avons plus d’autre choix que d’occuper nos lieux de travail et de les bloquer. Le blocage instaure un véritable rapport de force puisque le lieu bloqué ne peut plus fonctionner. Ce blocage s’inscrit dans une démarche collective puisque déjà à Rennes, à Toulouse ou encore à Lille 3, les étudiant-e-s ont déjà occupé leur université et ces blocages se maintiennent. Notre action d’aujourd’hui soutient donc les actions déjà en cours et contribue à maintenir la pression face à un gouvernement autoritaire. Si nous bloquons ce n’est pas pour le plaisir d’emmerder le monde mais tout simplement pour permettre à celles et ceux qui ont envie de se mobiliser, de pouvoir se libérer de cours puisque l’université est fermée : nous sommes conscients que ce sont les tenants du grand capital et leurs alliés que nous devons emmerder, mais c’est justement par le blocage que les jeunes pourront occuper des Mac Do ou encore la Préfecture. Alors maintenant tous ensemble devant les piquets de grève pour informer, débattre et s’organiser pour que la lutte aboutisse à une victoire totale sur le gouvernement ! A l’ordonnance 49.3 que Villepin nous brandit haut et fort pour faire progresser en force ses mesures anti-sociales, nous répondons « grève générale et blocage de tous les lieux de travail ! ».

INSOUMISSION ! ACTION !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *