Malgré la désinformation, le mouvement continue….


Ce lundi 3 décembre, les universités lilloises étaient appelées à s’exprimer sur la question du blocage comme moyen d’action pour obtenir l’abrogation de la L.R.U.

Ce lundi 3 décembre, les universités lilloises étaient appelées à s’exprimer sur la question du blocage comme moyen d’action pour obtenir l’abrogation de la L.R.U. Malgré la chape de plomb des médias, le “hors sujet” de la ministre de l’enseignement supérieur, et les “départs” des organisations étudiantes et lycéennes dite représentatives, le mouvement continue à Lille. Les universités de Lille 1 et Lille 2 n’ont pas reconduit le blocage mais les votes ont été serrés (50 et 100 voix prés) montrant ainsi que le blocage n’est qu’un moyen d’action dans une lutte contre une loi imposée qui fait la quasi-unanimité contre elle. A Lille 1, les étudiants et les personnels restent en grève. A lille 2 malgré la fermeture administrative et les pressions des directions de Droit et de Sciences Po, les étudiants sont toujours en grève. A l’université de Lille 3, l’Assemblée Générale a reconduit le blocage à 1201 contre 812 tandis qu’un vote administratif boycotté par la communauté universitaire mobilisée a rassemblé 1652 votants dont 1052 pour la fin du blocage et 596 contre. SUD étudiant-e Lille appelle les étudiants et l’ensemble de la communauté universitaire à prendre part aux A.G., qui reprèsentent les seuls cadres démocratiques et souverains de la mobilisation, et à participer activement à la lutte contre la L.R.U. SUD étudiant-e Lille soutient la grève des enseignants des 4, 5 et 6 décembre pour obtenir l’abrogation de la L.R.U Nous appelons à participer activement à la manifestation interprofessionnelle du mardi 4 décembre à 14H Porte de Paris

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *