Appel pour la coordination nationale étudiante à Paris 8


Nouvelle coordination nationale les 12 et 13 janvier à Paris 8 : la lutte continue

La première coordination nationale étudiante de 2008 est là

Elle aura lieu les 12 et 13 janvier 2008 à l’Université Paris 8 Saint-Denis. Ainsi, les étudiants mobilisés appellent au rassemblement :

Propositions émanant de l’Université Paris 8 Saint-Denis quant à l’organisation de la coordination nationale étudiante des 12 et 13 janvier 2008.

Après deux semaines de suspension, la mobilisation reprend. Saint-Denis soumet plusieurs propositions :

  • Les délégations devront se limiter à 5 mandatés maximum ; par ailleurs, ne sera comptabilisée qu’une voix par fac.
  • Le repas et le couchage seront pris en charge par Paris 8 et ce, uniquement pour les mandatés (délégations et observateurs). Les relations entretenues avec l’administration ne nous permettent en aucun cas, et sous aucun prétexte, d’accueillir des non-mandatés.
  • Lors de la dernière coordination nationale étudiante s’étant tenue à Toulouse, fut impulsée la volonté de proposer un projet alternatif pour l’université. Dans cette continuité, sera mise en place une commission, dans le cadre de la coordination nationale étudiante, sur le thème de la construction de l’Université ouverte à tous, critique et alternative. Les délégations, mandatées par leur A.G. ou comité de mobilisation, doivent avoir deux mandats distincts : un pour la coordination, l’autre pour l’université alternative et critique.

La répartition organisationnelle des deux évènements est laissée à l’appréciation de chaque délégation.

  • La Coordination des personnels BIATOSS et professeurs aura lieu en même temps que celle des étudiants ; nous proposons donc que les mandats comportent des propositions de travail communes avec celle-ci.
  • En termes de perspective, Paris 8 Saint-Denis intègrera dans son mandat les dates des 17 et 24 janvier comme journées nationales de manifestation (dates proposées par la Coordination de personnels). Nous vous invitons à vous situer, le plus vite possible et afin de gagner du temps, sur cette date.

De même, lors de la coordination nationale étudiante de Nice, fut adoptée une motion sur une manifestation européenne contre la L.R.U. et le Processus de Bologne. Nous devons réfléchir à cette perspective et arrêter une date, le plus tôt possible.

L’ordre du jour proposé se subdivisera en :

  • La nécessité de trouver le temps et les modalités nécessaires à un travail unitaire avec la Coordination Nationale des personnels BIATOSS et professeurs ayant lieu à Paris 8, aux mêmes dates,
  • Un état des lieux,
  • Une confirmation, infirmation et – ou amendement de la plateforme de revendications,
  • Un point perspectives,
  • Un point sur le projet de l’université ouverte à tous, critique et alternative.

Nous rappelons que les A. G. sont souveraines et que les propositions précédemment énoncées seront évidemment soumises au vote au début de la coordination nationale étudiante. Les points sur lesquels nous nous positionnerons le plus rapidement possible permettront, de notre point de vue, d’aller au plus vite lors de la coordination et de reconstruire une mobilisation forte et pérenne.

Nous appelons à la tenue d’A.G. dans toutes les universités.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *