Notes du Conseil d’Administration de Lille 3 du 12 décembre 2014


SUD arrive en retard (partiels pour le titulaire, boulot pour le suppléant). Mais, après 1h40 de CA, nous sommes encore au point 2. Le point d’information a donc été (très) long.
Vous savez, il s’agit de ces points où on ne comprend rien ou pas grand chose, où les tableaux Excel fournis fourmillent de chiffres et où les débats sont relativement stériles et difficilement compréhensibles.

Le rapport d’activité de la Présidence est voté : 1 contre (SUD) et 1 abstention .

Campagne d’emploi

Sur la campagne d’emploi « enseignants-chercheurs », 14 postes sont reportés. La plupart sont déjà vacants. Il ne s’agit pas de « gels » mais de « reports », c’est-à-dire d’une « solution douce ». SUD dit que c’est bien gentil de distinguer report et gel, mais il faut admettre qu’il y a un gros problème autour de l’emploi scientifique en France. Vote : unanimité moins 3 contre (UNEF et SUD).

Sur la campagne « BIATOSS » : 2 contre (SUD et 1 UNEF) et 1 abstention (1 UNEF).

Budget

Sur le budget, il augmente de 0,1% mais les dépenses de fonctionnement baissent de 2,4%. Les ressources propres représentent 8% des ressources. Le fonds de roulement est satisfaisant mais la loi ne nous permet que des dépenses d’investissement avec ce fonds de roulement en obligeant l’université à prélever une cote-part des dépenses effectuées sur ces dépenses d’investissement.

50 000 euros sont budgétés pour la com’ autour de l’Université de Lille. Le logo a bien coûté 58 000 euros (à partager entre les 3 universités lilloises). Le budget du FSDIE baisse de 10% : le nombre de boursiers augmente et le budget du FSDIE repose sur une partie des frais d’inscription payés par les non-boursiers. Le Ministère ne compense pas suffisamment la hausse du nombre d’étudiants boursiers.

Vote sur le budget : unanimité moins 5 contre (CGT, SUD, UNEF).

Suites à avis de la Commission Recherche

Sur les manifestations scientifiques, la Commission Recherche a fait un classement des manifestations à financer. Les subventions sont votées (2 abstentions dont SUD).

Sur les crédits IUF, ils pourront bénéficier du report et seront soumis à des frais de gestion de 4% sur l’intégralité des IUF en cours. Vote : unanimité moins 1 abstention.

Un vote suit sur un événement organisé par le Réseau Franco-Néerlandais qui est hébergé à Lille 3 et qui rémunère des experts et intervenants (c’est la pratique au Pays-Bas mais pas en France). Unanimité moins 4 abstentions.

Une modification du conseil de gestion d’un institut de recherche est votée à l’unanimité.

Conventions

La CGT demande de dissocier la convention sur le logo Université de Lille.

Vote sur l’ensemble des conventions (sauf la convention « Université de Lille ») : unanimité moins 1 abstention.

Vote sur la convention « Université de Lille » : unanimité moins 3 contre (CGT et SUD) et 2 abstentions.

Lille 3

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *