Notes du non-Conseil Académique du 13 décembre


8h45, Polytech-Lille. Le conseil se fait sans quorum, donc sans vote. Encore ! Cela est déjà arrivé pour deux Commissions Recherche. Mais que font les listes majoritaires ? Heureusement, malgré le levée aux aurores, il y a du café et des fauteuils confortables pour finir sa nuit qui n’a pas eu son quorum non plus (on est amphi Migeon).

 

Deux points à l’ordre du jour :

– commission des Relations Internationales et Européennes

La commission aura notamment pour but de sélectionner les étudiant.e.s partant en mobilité sur des accords non spécifiques à une composante, d’attribuer les bourses, en particulier Mermoz, Mobilex et Erasmus, et servirait d’instance de recours pour les étudiant.e.s contestant la conversion de leur notes et le transfert de leurs validations lors d’une mobilité sortante.

Il y aura quatre membres étudiant.e.s, non membres des conseils, et qui seront élu.e.s par le CAC suite à un appel public à candidatures.

Au passage, on apprend que le budget alloué par la Région pour les bourses Mermoz va baisser de 500 000 euros. Voilà voilà…, suivant !

 

– campagne d’emploi

Il y a seulement huit postes de maître de conférences créés sur toute l’université : 1 en DEcCID, 1 en Humanités, 1 à l’IUT B, 1 en FSES, 3 en FSJPS (1 science politique, 1 droit privé, 1 droit public) et 1 en STAPS. Il est proposé de continuer la procédure malgré l’absence de vote formel.

 

Conclusion : « la démocratie c’est un nombre impair mais trois c’est déjà trop » (attribuée à Staline), en tout cas, nous, c’était trop tôt !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *