Compte-rendu du CEVU de Lille 2 du 2 juillet 2013


Présents : 5/10 InterAssos, 2/3 UNEF, 1/1 SUD, 0/2 MET (si on a bien compté, pas mal pour un CEVU en juillet)

I) Des diplômes universitaires

Après l’approbation du relevé de décisions du précédent conseil, M. Pelayo se félicite de l’inflation des Diplômes Umiversitaires (diplômes propres à chaque université, non réglementé au niveau pédagogique et au niveau des frais d’inscription). Rictus de notre part : par définition nous sommes opposés aux DU.Le premier vote concerne une augmentation de 100 des tarifs d’un diplôme inter-universitaire (Médecine, formation continue) en vue d' »harmonisation ». Adopté moins une abstention (SUD).
Le second vote concerne la réduction d’un DU de 2 à un an (Médecine, formation continue). Unanimité
Le 3ème vote concerne le DU « Droit informatique et libertés » porté par la FSJPS. Un débat s’ouvre sur « l’équilibre budgétaire » du diplôme : en gros, les vices-présidents expliquent que les frais d’inscription sont trop faibles. Le vote du diplôme est reporté en septembre.
Le 4ème vote concerne un second DU porté par la FSJPS (« pratiques contractuelles »). Un débat se crée (encore) sur l' »équilibre budgétaire » : mêmes arguments. Adopté moins ume abstentation (SUD).
Le 5ème et le 6ème votes concernent 2 DU de chirurgie dentaire. Les tarifs sont très élevés (1500 et 3000 euros par an) m2me si ces DU s’adressent aux praticiens. Adoptés moins une abstention (sur chaque vote, SUD)
Le dernier vote est un « DU Tremplin » : en gros valider des crédits(12 ECTS mais valables que sur la région) en semestre 2 de L1 si on se réoriente suite à un « échec » au S1. Le Conseil Régional va financer ce DU : il est ainsi gratuit pour les étudiants et le nombre d’heures et de places augmente. Le DU va être développé dans les 6 universités de la région. L’Unef se demande pourquoi les frais sont différents : gratuit pour les étudiants venant de Lille 2, 200 euros sur les autres. Suite à une question de SUD, on apprend que c’est gratuit pour tous les étudiants des 6 universités régionales et 200 euros pour les autres inscrits. On apprend que la reprise des crédits est en fait totalement disccrétionnaire quelque soit la filière ou l’université où l’étudiant ira s’inscrire. Vu les effectifs et les conditions, n’est-ce pas une simple vitrine ? Adopté moins 2 Contre et 3 Abstentions (dont SUD)

II) Des règlements des études

NB: Nous n’avons pas lu la très grande majorité des règlements des études, par manque de temps. Nous avons décidé de nous abstenir par précaution même si on nous a dit qu’il n’y a que du « toilettage » (à la Javel, le « toilettage » ça peut faire mal!).
Chirurgie dentaire : 2 abstentions (SUD et UNEF, sur le contrôle d’assiduité jugé trop strict)
Droit : 1 Abstention (SUD, pas de mandat collectif)
FFBC : 1 Abstention (SUD, pas de mandat)
STAPS : 1 Abstention (SUD, pas de mandat)
IUT C : 1 Abstention (SUD, pas de mandat)
Pharmacie : 1 Abstention (SUD, pas de mandat)
IMMD : 1 Abstention (SUD, pas de mandat)
Médecine: 1 Abstention (SUD, pas de mandat)
Orthophonie, ILIS, IST et IPAG sont reportés en septembre (absence de représentant).
Rappel: Ces règlements intègrnt « l’engagement civique », démarche à laquelle nous nous sommes opposés en CEVU.

III/ Modalités transitoires MEEF (Masters Enseignements)

M. Pelayo expose la mise en place de l’ESPE (adopté au précédent CEVU avec un contre, SUD, et 8 abstentions): « une affaire compliquée ». Il explique que le M2 de l’an prochain sera transitoire (à Lille 2, cela ne concerne que l’EPS). Les maquettes seront votées au CA du PRES et non plus à Lille 2 (on ne les aura plus, car personne, UNEF inclu, ne fait de compte-rendu des CA du PRES). M. Pelayo souligne que le Master STAPS « était en avance ».SUD rappelle qu’il y a eu une mobilisation des M1 Enseignement. Sourires quand nous détaillons les revendications et le déroulé de la mobilisation. Selon M. Pelayo, l’annonce du rectorat d’interdire les stages aux étudiants non admis au concours(le rectorat a reculé devant la mobilisation) et l’urgence ont mis le feu aux poudres. Il confirme que le PRES et les 6 universités ont fait le choix, en CA hier lundi 1er juillet, d’ajouter un peu d’argent (500 à 600.000 euros) pour les préparations aux concours : c’était la revendication centrale de la mobilisation des étudiants en M1 enseignement.

IV) Calendrier ILIS

Le calendrier n’est pas celui qui a été présenté et voté en conseil de l’ILIS. Son vote est donc repoussé.

V) Questions diverses

SUD pose 2 questions :
-Sur les dématérialisations : elles sont en place. Les mutuelles arnaqueuses dénoncées de l’UFC Que Choisir au Sénat (en passant par SUD) ont eu le droit à 2 pages de pubs sur le site de l’université. Les frais d’inscription sont tombés du Ministère : 183 pour la licence 5,10 (SIUMPS, 0,10 ) 211 de sécurité sociale ( contre 207 euros l’an dernier).
Une procédure particulière a été négociée avec l’IEP : une procédure en ligne avec une démonstration organisée pour les futurs étudiants.
-Sur le statut d’étudiant salarié pour les boursiers : Pas de réponse.
Un enseignant demande des trombinoscopes des étudiants lors des délibérations de jurys. What ?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *