A la recherche de l’allocation de rentrée universitaire


Le 14 juillet dans son allocution présidentielle le président Jacques Chirac avait confirmé la mise en place de l’allocation de rentrée universitaire, préconisée lerapport Wauqiez. Cette mesure de bon sens qui est loin de réformer en profondeur le système actuel des bourses, qui en aurait bien besoin, permettrait tout de même aux étudiant-e-s les plus précaires de faire face aux multiples coûts engendrés par la rentrée universitaire (caution du logement, frais d’inscription…).

Le gouvernement qui en a déjà donné les grandes lignes (environ 500 000 étudiant-e-s concerné-e-s, montant de 150 à 200 €) se montre désormais très avare d’informations alors que la rentrée universitaire approche à grand pas.

Le CNOUS (conseil national des oeuvres universitaires et scolaires) contacté ce 18 août à ce propos nous a déclaré n’avoir toujours pas d’information à ce sujet.

Nous commençons à nous demander si le gouvernement, après avoir annoncé cette mesure, ne serait pas en train de faire marche arrière.

Nous espérons bien sur qu’il n’en est rien et que ce n’est qu’un (très) gros retard dans la mise en place de cette allocation mais que tout sera prêt pour la rentrée.

Le gouvernement a fait une promesse aux étudiant-e-s de France, nous espérons qu’il la tiendra. Dans le cas contraire, la population étudiante qui a récemment montré sa capacité de mobilisation saura sans nul doute lui rappeler ses promesses.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *