Étudiant-e-s non-inscrit-e-s et sans-abri, la mobilisation s’impose !


Appel à réunion unitaire à l’ensemble des associations et organisations syndicales d’étudiant-e-s et de personnels des universités lilloises

La rentrée 2015 est sans conteste pire que les précédentes. L’effondrement des dotations budgétaires aux universités et la hausse du nombre d’étudiant-e-s inscrit-e-s, volontairement non-anticipée par le Ministère, ont poussé certaines filières à multiplier les obstacles aux inscriptions : capacités d’accueil avec tirage au sort, suppression des inscriptions tardives, suppression des possibilités de réorientation Campus France… Les universités essayent à tout prix d’éviter la création de groupes de TD, le dédoublement d’amphis ou le recrutement de vacataires. En parallèle, elles se préparent à geler des postes pour l’année à venir. Et cela concerne (ou concernera à court terme) l’ensemble des universités lilloises.

Résultat : des étudiant-e-s non-inscrit-e-s et des personnels sous pression

Nombre d’étudiant-e-s se retrouvent sans inscription possible. Toutes les portes se ferment et les recours au cas par cas sont quasi impossibles. Les personnels administratifs sont eux sous pression, souvent impuissants face aux problèmes des étudiant-e-s.

Les étudiant-e-s étranger-e-s, salarié-e-s ou précaires sont les premier-e-s touché-e-s. Pour elles/eux, la non-inscription signifie aussi l’impossibilité d’obtenir des aides sociales et un logement. Des étudiant-e-s non-inscrit-e-s se retrouvent ainsi sans-abri.

Pour répondre à ces problèmes, les militant-e-s de SUD – Solidaires Étudiant-e-s Lille appellent l’ensemble des organisations syndicales d’étudiant-e-s et de personnels ainsi que l’ensemble des associations étudiantes, à une réunion ce mardi 22 novembre à 18h à la MDE de Lille 1 (RDV à l’étage).

L’objectif est double :

  • pousser les universités, notamment Lille 1, à accepter des recours collectifs pour inscrire les étudiant-e-s non-inscrit-e-s actuellement sans solution ;

  • se mobiliser plus largement pour que le fait de laisser des étudiant-e-s en dehors de l’université sur la touche ne devienne pas la règle.

RDV CE MARDI 22/09, 18H, MDE (1er étage)

12038640_152799085065272_613344102032879480_o

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *