Sciences Po ne passera pas à l’extrême droite ! 1


Nous apprenons aujourd’hui que la direction souhaite la nomination de Gérald Darmanin au CA de l’IEP, en tant que personnalité extérieure. Que nous dit l’administration à son sujet ? « Vice-président de la région délégué aux transports, aux infrastructures de transport, aux relations internationales, au tourisme et à la communication. Il est également, maire de Tourcoing, vice-président de la MEL (Métropole Européenne de Lille) et encore actuellement député de la 10ème circonscription du Nord. »

Nous apprenons cette candidature moins d’une semaine avant le Conseil d’Administration qui doit l’adouber et alors qu’aucune concertation préalable avec les élu-e-s étudiant-e-s n’a eu lieu.

Une réunion a eu lieu ce mardi 19 janvier pour en discuter avec les élu-e-s étudiant-e-s, dont la majorité s’est opposée à cette nomination. Mais B. Lengaigne a maintenu sa décision.

Nous ne laisserons pas rentrer l’extrême droite au CA ! 

Gérald Darmanin n’a pas sa place au CA de l’IEP. Il s’est en effet distingué tout au long de sa carrière politique par ses déclarations objectivement racistes et xénophobes. Nous considérons qu’une personne capable de tenir de tels propos n’a pas sa place parmi nos administrateur-rice-s.

Et ce, quels que soient les enjeux financiers derrière cette décision.  La direction souhaite en effet voir voter sa nomination pour s’assurer que la Région nous verse nos subventions pour le programme PEI ainsi que pour le déménagement. Devons-nous céder à ce chantage implicite ? Faut-il au nom d’un « pragmatisme » renier le combat, plusieurs fois affirmé par la direction, contre l’extrême-droite ? Nous ne le pensons pas. Le racisme doit être combattu, partout et nous ne devons céder pour aucune raison !

Darmanin et le Front National même combat !

En effet Gérald Darmanin a qualifié Christiane Taubira de « tract ambulant du Front National » le 3 mars 2015 sur le plateau de LCI. Pourquoi ? Parce qu’elle est ministre, que c’est une femme et qu’elle est noire ?

Il déclarait également être tout bonnement « contre les Rroms »  après avoir supprimé purement et simplement la subvention de la Ligue des Droits de l’Homme de Tourcoing, justement parce que celle-ci utilisait la dite subvention pour aider les Rroms. Nous nous permettrons simplement de faire remarquer que la suppression de subvention associative de ce type est une pratique observée dans la quasi-totalité des mairies Front National (comme Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont qui a aussi supprimé la subvention de la LDH).

C’est donc ainsi que le Conseil d’Administration défend les « valeurs de sciences Po » ?  

Alors qu’au lendemain des régionales ,les professeur-e-s imploraient un renouvellement de la pratique politique, voilà donc que la Direction nous propose maintenant de remplacer les deux personnalités extérieures par deux personnalités politiques … cumulardes ! En installant deux nouveaux/elles administrateur-rice-s cumulard-e-s, dont l’un développe les thèses du FN !

Nous appelons donc tou-te-s les étudiant-e-s mais également tou-te-s les professeur-e-s et personnels non enseignant-e-s à se rassembler devant le CA qui doit élire Gérald Darmanin, ce vendredi 22 janvier en salle B 2.6-7 à 9h.

darmanin


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire sur “Sciences Po ne passera pas à l’extrême droite !

  • Ismael
    Faite circulez une pétition rapidement, je suis certain que bon nombre d'étudiants et d'anciens (dont je suis) signeront sans hésitation. Bon courage et bien amicalement