Dernier CA: entre privatisation et progrès social avec Up!


Ce 20 juin 2016, nous nous sommes rendues au dernier conseil d’administration de l’année scolaire, présidé ce soir par M. Darriulat.

Lors de cette séance, de nombreux points à l’ordre du jour ont été évoqués, ce qui nous a de nouveau donné l’impression d’aborder un trop grand nombre de questions en deux heures assez réduites…. Et, ce soir-là, une distribution bien déséquilibrée de l’ordre du jour a été donnée, ce qui a d’autant plus augmenté notre frustration.

Après une validation du procès-verbal du précédent CA, nous avons abordé les points suivants :

– une validation du nouveau règlement des études ainsi que la maquette des enseignements de l’année 2016-2017

– des informations concernant le déménagement

– certaines affaires financières (notamment les frais d’inscription à l’école d’été et la sortie d’inventaire de matériel informatique)

– la validation de la charte des associations

– et enfin, des questions diverses, notamment la charte de l’égalité, ou charte égalité femmes-hommes, qui est un texte nous tenant à coeur, dont nous pressons l’adoption depuis environ un an.

 

Autant vous dire que les deux heures du CA ont été bien courtes pour traiter l’ensemble de ces questions…  Il est à noter que le premier point a été l’objet de peu de débats, et que le nouveau règlement des études a été voté dans son ensemble malgré le nombre important des changements qu’il comportait. En effet, si une grande partie des modifications concernait une simple adaptation à la loi (le règlement intégrant en effet les réglementations officielles concernant l’apprentissage), ce n’était pas le cas pour tous les éléments : nous nous opposions par exemple à la suppression du partenariat avec le Collège d’Europe dans le cadre d’une admission dès la 5ème année, ainsi qu’à la suppression de la seconde session de rattrapage de la 3ème année. Pourtant, nos voix n’ont pas été entendues et le nouveau règlement a été adopté dans son ensemble, avec tous les amendements.

Il est à noter que nos co-élu-e-s de la liste UP ! Ont proposé une initiative de modification du Régime Spécial Étudiant (RSE), pour que les étudiant-e-s salarié-e-s ou sportif-ve-s de haut niveau puisse bénéficier plus facilement de ce statut. Plus précisément, les élu-e-s UP ! proposaient que les étudiant-e-s salarié-e-s puissent bénéficier de ce statut à partir d’un contrat de 8h/semaine (au lieu de 10 actuellement), et qu’iels puissent en faire la demande un mois après le début du semestre (au lieu de quinze jours actuellement). Cela faisait partie de notre programme et nous nous réjouissons de leur intiative. Si les autres administrateur-trice-s se sont montré vaguement favorables à la première initiative des élu-e-s UP !, bon nombre se sont opposé-e-s à l’allongement du délai de demande, arguant que cela allait donner lieu à une complication supplémentaires pour les services administratifs. Si nous comprenons que leur travail est loin d’être simples, nous ne pouvons qu’être légèrement sceptiques face à cet argument, puisqu’à l’heure actuelle, moins de dix étudiant-e-s bénéficient du RSE pour des raisons de salariat…

Nous avons voté contre ce règlement, comme d’habitude, non seulement à cause des modifications adoptées, du peu de temps passé à le modifier pour au final se retrouver avec un règlement des études sans aucun réel changement, mais aussi parce qu’il comporte toujours le même système de comptabilisation des absences ou de modalités d’exclusion.

 

En comparaison, une grande partie de la séance a été consacrée à donner des informations (et non à prendre des décisions, ce qui est normalement le rôle du CA…) concernant le déménagement. Plus précisément concernant la bibliothèque, qui serait ouverte à tout-e-s les étudiant-e-s de la métropole lilloise du fait qu’elle est la seule bibliothèque universitaire présente en centre ville. Nous espérons que les pouvoirs publics mettrons financièrement du leur dans ce projet, qui est de fait un certain enjeu. De plus, à été posé la question d’une extension des horaires d’ouverture de cette même bibliothèque jusqu’à 22h et le week-end, qui permettrait d’offrir des jobs étudiants. Notre position vis-à-vis de cette mesure est double et paradoxale : d’un côté des horaires moins acceptables pour les employé.e.s voir les étudiant.e.s qui y travaillent et en même temps souplesse pour les étudiant.e.s qui en profitent. A cela s’ajoute le fait que nous nous réjouissons que des étudiant-e-s qui en ont besoin puissent avoir accès à un job étudiant pour payer leurs études, tout en regrettant le fait qu’iels aient à se salarier ( notre revendication à ce propos : le salaire étudiant!)

 

De nombreuses questions judicieuses ont toutefois été soulevées lors des questions diverses, notamment concernant le financement de la cérémonie des 25 ans de Sciences Po Lille. Ainsi a été débattue la question du sponsoring : si notre position est claire sur cette question, de nombreux membres du CA considèrent que le sponsoring dans le but de financement des événements communicationnels tels que la soirée d’anniversaire n’était pas problématique. Ainsi, iels sont nombreux (mais ce n’est pas, heureusement, sans créer de débats) à considérer qu’il n’y a aucun problème à ce que la BNP ait financé la soirée d’anniversaire des vingt ans de l’école. Nous restons pour notre part très critiques face au recours à des partenariats public-privés, qui semblent profiler un renoncement et un défaitisme de l’école vis-à-vis du retrait progressif de l’État…

 

Enfin, nous espérons avoir fait un pas supplémentaire vers un projet que nous menons activement depuis plus d’un an : la charte égalité femmes-hommes. Un de nos fers de lance étant de sensibiliser l’IEP sur les discriminations qui peuvent avoir lieu entre ces murs, nous estimons que l’adoption de cette charte sera le début d’un changement dans notre école. Pour cette raison, après un long travail de sensibilisation, le CA a décidé de créer rapidement un groupe de travail, ouvert à tout-e-s, afin d’écrire notre propre charte égalité hommes femmes, et d’accorder un CA entier en début d’année prochaine pour la validation d’une telle charte.

Nous quittons donc ce Conseil d’Administration avec plus de volonté que jamais, et nous reviendrons très rapidement dans le game à la rentrée prochaine pour vous abreuver de nouveaux comptes-rendus aux petits oignons !

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *