Candidature IDEX : Moins de démocratie et moins de service public ! 1


Les universités lilloises ont été recalées déjà 3 fois pour obtenir le label IDEX (Initiative d’Excellence) : le dernier échec, en janvier, avait créé un certain émoi (cf. notre article). Mais elles retentent le coup.
Comme pour la tentative précédente, exit la démocratie universitaire. La candidature lilloise est préparée en secret par quelques présidents d’universités et directeurs de laboratoires, en lien avec un cabinet de consulting payé fort cher par la MEL et le Conseil Régional (ici sont passées vos bourses cher-e-s étudiant-e-s en mobilité !). Les conseils universitaires (CA, CR, CFVU, CAC) ne sont cette fois même plus informés et on apprend les décisions de nos présidents dans la presse (dans une dépêche AEF datée du 27 septembre).
L’IDEX c’était 15 millions d’euros par an fléchés vers certains projets de recherche. De l’argent oui, mais fléché. Et avec un objectif : remonter dans le classement de Shanghai. L’IDEX entre dans une logique permanente d’appels à projets qui pousse les universités et les universitaires à sans cesse chercher des financements aux dépens de leurs missions initiales de service public et à dépenser, pour cela, des sommes indécentes dans la communication et dans des cabinets de consulting privés.
La nouvelle candidature IDEX sera différente de la précédente : son périmètre sera thématique (exit l’excellence pour tous les secteurs disciplinaires ?) et sera élargi aux grandes écoles, y compris aux écoles privées membres du Collégium des Grandes Écoles. Peut-être qu’on nous imposera un jour la Catho, tant qu’à faire dans ce nouveau projet « Université de Lille Nord Europe ».
Tout ça pour quoi ? 15 millions soit un peu moins de 3% du budget annuel des 3 universités lilloises.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire sur “Candidature IDEX : Moins de démocratie et moins de service public !

  • Tal
    Très bon communiqué. Bon, il s'adresse aux étudiant-e-s : * qui savent ce qu'est l'IDEX, et comment on y postule * qui ont suivi le dossier de la précédente candidature * qui connaissent AEF (mais quel-le étudiant-e n'est pas abonné-e à AEF, sérieusement ?) * qui connaissent la siglologie des conseils et commissions universitaires * qui connaissent le classement de Shangaï * qui savent ce qu'est un budget "fléché" Mais bon, je ne doute pas qu'il s'agisse là de l'immense majorité des étudiant-e-s. ;-)