CA de juin: Harmonisation vers le bas des exonérations à Lille 2



Cela a échappé à l’ensemble des élu.e.s étudiant.e.s. Ce fut passage en douceur lors d’un CA en juin 2017.

Sous couvert d’harmonisation et de mise en conformité avec la Loi, le CA a voté à l’unanimité (InterAssos présent, SUD et UNEF absents) la fin de l’exonération des frais d’inscription pour les ATER et doctorant.e.s contractuel.le.s.

Non seulement, ils/elles devront payer les frais universitaires (près de 400 euros) mais aussi l‘affiliation à la sécurité sociale (215 euros) alors même qu’ils/elles sont couvertes par le régime général en tant que personnels de l’université. A Lille 2, pour travailler il faut payer avant d’être payer.
En parallèle, l’exonération au cas par cas des doctorant.e.s non financé.e.s sera possible mais sur des critères de mérite et non sur des critères sociaux (demande initiale des doctorant.e.s). Alors que les 3 universités lilloises s’apprêtent à fusionner, le Président de Lille 2 et candidat à sa réélection fait une nouvelle preuve de ce qu’est une « harmonisation équitable » : une harmonisation vers le bas.

Puisqu’il y a des précaires, généralisons la précarité !


SUD Solidaires Étudiant.e.s Lille tient à s’excuser auprès des doctorant.e.s et ATER concerné.e.s (plus de 150 personnes) pour son manque de vigilance pendant la période estivale. Le syndicat apportera tout son soutien aux actions entamées par les doctorant.e.s et ATeR ainsi que par leurs représentant.e.s.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *