Compte-rendu de l’Assemblée Générale de l’IEP (03/04/2013)


Une petite cinquantaine de personnes se sont rassemblées dans la cour de l’IEP (dans le froid) mais ce chiffre a bien vite chuté à 20. L’AG était encore appelée par les 4 listes étudiantes (Affranchis, UNEF, S&A, Déclic) mais pas par SUD Étudiant. L’AG concerne la baisse du budget dans les IEP.

Le « comité de mobilisation » a présenté la journée « IEP mort » : un rassemblement dans le hall aura lieu demain jeudi 4 avril à 12h15. Les étudiants devront « se vêtir en noir et un discours funèbre sera lu ». L’action a été adopté à l’unanimité moins 3 votes contre. Les Affranchis (la droite étudiante) ont annoncé privilégier les négociations de couloir.

Une pétition électronique et papier sera mise en place en vue de la réunion des directeurs d’IEP qui aura lieu vendredi 5 avril à Toulouse. Cette modalité d’action a été votée à l’unanimité.

Un militant de SUD Étudiant est intervenu pour appeler à la manifestation interprofessionnelle du 9 avril et à un cortège « enseignement supérieur et recherche ». Un vote sur la nouvelle loi sur l’enseignement supérieur dite « Loi Fioraso » a été demandé. Plusieurs personnes ont proposé une journée de blocage la semaine prochaine. La tribune (UNEF-S&A-Déclic) a refusé de soumettre aux votes ces propositions car il n’y avait plus que 20 personnes (autant qu’aux autres votes !). L’Unef s’est amusé à accuser SUD d’on ne sait quoi (on n’a pas compris leur intervention). Cela révèle l’impossibilité d’une mobilisation combative avec ces gens et nous conforte dans notre position de non-participation au comité de mobilisation.

Les seules perspectives sont « symboliques » et consistent à « défendre l’IEP et sauver son budget ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *