Compte-rendu du Conseil d’Administration de l’IEP du 4 février 2014


8 étudiants présents sur 9, l’élue Affranchis a donné procuration à une élue Déclic. L’UNEF avait la procuration d’un enseignant.

M. Hastings préside la séance en tant que doyen d’âge vu que le président du CA (Louis Dreyfus), M. Lascombe et M. Lavenue sont absents.
M. Mathiot se félicite de la réussite aux « grands concours » de la fonction publique (INET, ENA, ENM). Un des postes de Lille 2 sera attribué à la synergie entre l’IPAG et l’IEP.
1342559960_84ruedetreviseAvenant à la convention-cadre avec Lille 2

M. Hastings demande qu’on présente les faits. Pour rappel, cet avenant retire le droit de vote aux étudiants de l’IEP dans les conseils centraux de Lille 2 (CA, CEVU)M. Mathiot précise que ce n’est pas pour virer les étudiants de l’IEP,  mais que c’est juste une « bizarrerie juridique » qui doit être abolie. Apparemment le CNESER (instance nationale de l’enseignement supérieur) peut quand même s’emparer d’un recours en appel pour les conseils de discipline de l’IEP même quand on n’est pas électeurs au CNESER.
M. Vandendriessche (Lille 2) précise que ce n’est pas l’expression d’un conflit entre l’IEP et Lille 2. Les rapports n’ont jamais été « aussi bons, aussi constructifs » dit-il.

Après débat, l’avenant est adopté à bulletin secret avec 14 voix contre 10 (dont SUD et probablement la totalité des élus étudiants).
La convention avec le service des sports (SCAPS) de Lille  est votée à l’unanimité.

Candidature à la Conférence des Grandes Écoles
Cette organisation regroupe principalement des écoles de commerce et des écoles d’ingénieur, mais elle est en train de s’ouvrir. On est déjà membre de l’équivalent régional et tous les IEP du concours commun ont candidaté, M. Mathiot espère qu’on sera les premiers à être reçus. Il n’y a pas de vote (SUD est contre).

Modification des tarifs d’inscription

Les tarifs du Master avec Aston passent du tarif unique de 4075 € aux frais modulés (ce qui signifie une baisse dans tous les cas), le partenariat avec Szeged passe de 550 à 300€. Les masters Chine passe à 3200€ (au lieu de 3000 et 4000 selon la filière) car c’est un concours commun avec les autres IEP, qui ont voulu qu’ils payent le tarifs maximum. Le responsable des RI trouve ça légitime car les parents de ces étudiants ne contribuent pas au financement des études, certains disent même que 3200€ ce n’est pas assez par rapport au coût des études. Ils bénéficient pour beaucoup des bourses du MAEE. Il y a actuellement 3 étudiants chinois dans le parcours classique (anciennement 3000€) et 3 dans le parcours ESJ (anciennement 4000€).
Le vote est groupé, il y a 3 abstentions (SUD et UNEF).
Pas de vote sur les nouveau tarifs des étudiants allemands de la FIFA (ils passent de 1600€ pour tous aux frais modulés).

Pour le voyage des 1A FIFA à Munster (prix: 40€), l’Unef propose un tarif boursier de 10€. C’est rejeté mais il y a possibilité d’exonération par la commission d’aides sociales. Unanimité donc.
Convention de « mécénat » avec Total

La fondation Total (appartenant à Total SA), qui finance déjà le programme ZEP de Sciences Po Paris, financera désormais le programme PEI à hauteur de 20 000€, en échange de pas mal de « contreparties » concédées par l’IEP à Total. Total pourra déduire la somme versée au programme de démocratisation de leur impôt sur la société. À noter que Bouygues donne également 20 000€ de son côté mais qu’il n’y a pas de convention liante ni de contrepartie sur cet accord. Adoptée moins 1 contre (SUD), 4 abstentions (UNEF et 2 enseignants).

Avenant à la convention CROUS
L’IEP aurait dû le signer il y a 2 ans mais ils ont… oublié. unanimité.

Avenant à la convention d’hébergement entre l’IEP et le CROUS de Lille : à partir du 1er février les loyers seront de 315,55€ TTC/mois à la résidence Courmont, et entre 262,54€ à 331,19€ TTC/mois à Moulins parc centre. Cette augmentation de 9 euros est due à l’accord avec Smartcampus/Wifirst/SFR. L’IEP a un accord avec les résidences CROUS car il héberge des internationaux. Unanimité moins 1 contre (SUD), et les deux abstentions de l’UNEF !

Master PPE : un M1 « philosophie, politique et économie » (profilé recherche) est créé à partir de la rentrée 2014. Il disposera d’un nombre de places entre 8 et 22 à priori, et sera dispensé sous forme de séminaires principalement. Pour le M2, les étudiants pourront se rapatrier sur les masters de l’IEP, ou continuer à faire de la recherche dans les universités lilloises (MRSP À Lille 2, agrégation d’histoire ou de philo à Lille 3) ou encore avec d’autres établissements : des négociations sont en cours avec l’ENS de Lyon, l’EHESS, l’EPHE, le GRECAM (Aix-Marseille), les universités de Berne, Hambourg, Bayreuth, l’université Érasme de Rotterdam, l’ULB ou le centre de philosophie et de droit de Louvain.
Créé à l’unanimité.

 

Recrutement de contractuels
Lille a obtenu 3 postes dits « Fioraso » et  1 attribué par Lille 2.

5 postes de contractuels sont créés :
– 1 poste pour la Scolarité
– 1 poste pour la gestion financière
– 1 poste pour une assistante de direction
– 1 poste pour un chargé de mission en RI, notamment pour la mise en place d’une summer school pour les étudiants internationaux.
– 1 poste pour un responsable de la mobilité entrante (étudiants internationaux qui arrivent à l’IEP)

Ces postes sont créés à l’unanimité moins 1 contre (SUD) car même si l’IEP finit à terme par titulariser ses contractuels, nous sommes pour des emplois titulaires et non précaires immédiats.

Écologie
Sur l’écologie, on nous explique enfin qu’il faut que les assos fassent le boulot, et l’IEP fera la promo. Quelle « volonté » politique !

Dernier point d’information : depuis janvier 2014, la cafétéria est ouverte de 10h à 14h30 (rallongement d’une heure), à titre expérimental jusqu’en juin. Les étudiants sont incités à se servir davantage de la carte multiservices, censée fluidifier les transactions de monnaie et désengorger les horaires où l’affluence est maximale. Par ailleurs, malgré l’impossibilité de  proposer des sandwichs chauds, l’offre va être élargie dans les semaines à venir à titre expérimental et occasionnel : pizza maison, hamburgers, quiches, soupes, box sans viande, sandwichs bio, parfums de yaourts supplémentaires. On peut donc se féliciter que la motion déposée par SUD au CA du 12 décembre 2013 ait donné suite.

N’oubliez pas de lire notre article sur la réforme de la Commission des Aides Sociales 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *