Compte-rendu du conseil d’UFR d’Histoire du 23 janvier 2014


Lille 3

Divers :

Des infos sur les effectifs au 15 janvier 2014 : total de 1017 étudiant-e-s en histoire , 5,5 % des étudiant-e-s de Lille 3 au total, Histoire de l’art et archéologie : 998 étudiants.

UFR en entier : 2483 inscrits en 2013 (licences et masters) 2468 pour 2014.

 

Calendrier et offre de formation : 

Le calendrier n’a pas encore été envoyé tout de suite car les délais sont trop longs pour le ministère

Pour les master, le nouveau calendrier sera imposé pour la rentrée 2015.

Nouvelles propositions : les mentions citées sont supprimées : préhistoire et proto-histoire. master histoire civilisation-patrimoine créé, mondes anciens et médiévaux séparés en deux, toujours pas de sciences du visuel. Transformation de Sciences de l’Antiquité et Archéologie en Archéologie et Sciences pour l’Archéologie.

Le conseil de développement des langues et cultures antiques a proposé une motion pour protester contre ce libellé, deux étudiants s’abstiennent au vote car pas d’informations sur cette dite mention et vote sans la consulter (deux élus SUDé)

 Nouvelles maquettes pour les licences (L1,L2,L3) qui vont être présentées.

 En rentrée 2014, continuation des UE libres.

 

Bureau du conseil d’UFR:

Il n’est pas voté. Profs :François Robichon pour l’Histoire de l’art. Gaillard pour l’histoire. Jambu pour les maquettes. Pour les étudiants : Pour les Masters : Agnès Splète et pour les licences Saskia Juricic. Personnalités extérieures : un représentant du conseil général, un représentant de la Chambre du commerce et de l’industrie du Nord Pas De Calais, un représentant de la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas de Calais, un représentant de la mairie de Villeneuve-d’Ascq, le directeur des archives du Nord, un représentant des associations de conservateurs de Musée du Nord Pas de Calais, un représentant de l’UFR de Géographie de l’USTL de Lille 1, un représentant de l’ESPE. Ces huit personnes brillent par leur absence en conseil d’UFR et on ne sait toujours pas qui sera présent dans ces conseils malgré les contacts que l’on a noué avec les différentes structures ou personnes. Le vote n’a donc pas lieu sur les personnalités extérieures, il est reporté au prochain conseil d’UFR.

 

Comités de sélection :

Les étudiants ne peuvent pas voter sur cette question, ça ne concerne que les enseignants chercheurs et maîtres de conf’, on sert absolument à rien.

Samedi 1er février, journée portes ouvertes, demande aux enseignant-e-s de venir pour présenter les différentes composantes de l’histoire à Lille 3.

 

Offre de formation :

Master HUFA : deux spécialités : AG Sup et administration territoriale

Master HUFA pas reconduit en 2015, option lourde administration dans un autre master et en licence, AG Sup apparemment en perte de vitesse ? Pour la quinzaine d’étudiant-e-s qui passent en M2 HUFA c’est maintenu après une question posé par un de nos élu.

Suppression votée, abstention pour tous et toutes les élu-e-s étudiant-e-s.

Licence pro patrimoine supprimée, orientation vers un DU.

Option prépa IEP : toujours de la sélection organisée.

Nouvelles options crées cultures historiques et Histoire de l’art.

Archéologie : deviendra une option lourde, Histoire et lettres classiques sont dans la même situation

Options lourdes : 2 UE ou 3 par semestres concernée par cette option

Groupes de 35 ou 40 étudiants pour options. Les UFR vont pas dire qu’ils veulent pas toutes les matières en options, pas de tri. Critères de sélections qui a donc court à l’entrée de ces options.

Pour la licence histoire, c’est devenu un gros marché où on peut choisir toutes ses options après le démantèlement du parcours pluridisciplinaire. Séparation dès la première année entre les étudiant-e-s d’histoire et les étudiant-e-s d’histoire de l’art.

Anglais ou autre langue vivante en UE9, UE6 langue ancienne ou autre langue que l’UE9 mais pas en anglais qui peut désormais être choisi.

La réflexion sur le statut d’étudiant-e salarié-e va avoir lieu à Lille 3 afin de mieux préparer les étudiant-e-s salarié-e-s aux examens avec ces nouvelles maquettes.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *