Compte-rendu du Conseil d’Administration de Lille 1 du 10 octobre 2014


Présent-e-s : 2/2 UNEF, 1/1 SUD, 1/2 ALÉ

I) COMUE Lille-Nord-De-France

Les statuts sont adoptés par 21 voix pour (dont ALÉ), 6 Contre (CGT – FSU – SNPTES – SUD Étudiant) et une Abstention (1 élu UNEF).

CGT, FSU et SUD, opposés à la loi ESR (dite loi Fioraso) dont les COMUEs sont l’application, contestent également la présence de la Catho comme membre de plein droit alors que la Catho n’a pas les mêmes obligations que les autres membres. L’UNEF s’abstient car elle revendiquait un suffrage indirect pour l’élection des représentant-e-s étudiant-e-s et car elle est sceptique également sur la Catho.

II) Handicap

La Présidence propose de baisser la rémunération pour les secrétaires d’examens, tuteurs et tutrices pour les étudiant-e-s en situation de handicap. Cela permettrait de récupérer 18.000 euros pour le budget de Lille 1… ce qui est ridicule.

CGT, FSU et SUD rappellent le document ambitieux voté sur le handicap. Parce que ça marche bien, que les gens font leur boulot et même très bien, on baisse leurs salaires ! Même des élu-e-s non syndiqué-e-s sont gêné-e-s par une telle mesure. Mais le Président refuse tout report au moment du débat budgétaire. Vote : 16 Pour (dont ALÉ), 7 Contre (CGT – FSU – SUD – UNEF), 1 Abstention (SNPTES, ex-UnSA).

III) Divers

Le compte-rendu du 11 juillet est voté à l’unanimité. La FSU demande que les compte-rendus soient accessibles sur l’Intranet.

La campagne d’emplois « second degré » est voté moins 5 Abstentions (CGT – FSU – SUD) :  il y a des postes disponibles, mais il n’y en a pas assez.

Pour les représentants au comité stratégique de l’Université de Lille, CGT, FSU et SUD font remarquer que 2 étudiant-e-s et 2 BIATOSS sur 10 représentant-e-s, ce n’est pas assez et pas représentatif. Les listes élues au CA et au Conseil académique doivent proposer des candidat-e-s.

Pour le conseil documentaire, 3 candidatures étudiantes : 2 SUD&Assos et 1 Avenir-UNEF (tou-te-s élu-e-s à la commission recherche).

La convention de gestion de la crèche par LMH et des conventions issus du conseil académique sont votées à l’unanimité.

Une autorisation pour le tournage d’un téléfilm qui a déjà eu lieu est voté moins 4 refus de vote (car on vote quelque chose qui a déjà eu lieu). Une subvention pour le HUB House est voté moins 2 contre et 2 abstentions (insertion de l’entreprise dans l’université) et les autres subventions sont votées à l’unanimité.

Lille 1

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *