Notes du Conseil Académique de Lille 2 du 26 octobre 2017


Le conseil fut rapide et moins clairsemé que d’habitude (sauf côté étudiant), élections à venir obligent.

Le seul point est la « campagne d’emplois », i.e. qui l’université va recruter à la rentrée prochaine. C’est la dernière campagne « Lille 2 ». Notons que malgré la fusion, il n’y a pas eu de coordination des campagnes d’emplois sur les 3 universités.

Il y a 17 postes d’enseignant.e.s vacants du fait de départs (retraite, mutations…). 17 postes sont donc créés : il n’y a ni gel de postes (c’est le cas à Lille 1), ni création (le Ministère n’a accordé aucune création). 11 postes sont reconduits terme à terme mais quelques-uns sont redéployés, notamment en fonction des besoins en encadrement dans certaines disciplines (la science politique par exemple). Un conflit semble concerner un poste en pharmacie, justification de 6 votes contre.

La présidence espère des redéploieme@ts avec la fusion : certaines composantes sont en sous-encadrement chronique (FSJPS, FFBC-IMMD), plus qu’à feu Lille 1 et 3. Résultat : on va mutualiser pour cacher un peu la misère et le manque global de postes.

La campagne d’emplois est adoptée moins 6 Contre (Pharmacie) et une abstention (pas de création de postes).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *