Nouveau règlement des études : rien de bon à l’Université de Lille 1


Avis aux étudiant.e.s,

 

Nous venons avoir d’avoir des informations concernant le nouveau règlement des études qui sera, sans doute, adopté à la prochaine CFVU (Commission formation et vie étudiante), le 28 juin prochain. Ce nouveau règlement sera adopté dans un but d’uniformisation des 3 ex-Universités et suite à la fusion.

 

Or, ce nouveau règlement présente plusieurs problématiques, notamment, pour les étudiant.e.s de l’ex-Université de Lille 2 : d’une part, il fait perdre le bénéfice de la compensation spéciale entre années pour le parcours licence. D’autre part, pour le parcours de Master et alors que jusque-là, toutes les notes se compensaient au semestre, à l’année ou au diplôme, il va instaurer la fin de ces compensations entre semestres et l’impossibilité de valider son Master en cas d’une seule UE non-validée.  Le pouvoir du jury sera totalement discrétionnaire en ce domaine. C’est donc des droits, pourtant acquis, qui vont être perdus à la défaveur des étudiant.e.s.

 

En ce qui concerne la réorientation en L1 nous assistons aussi à un nivellement par le bas. Jusqu’alors un étudiant qui se réorientait en dans un S2 à Lille 1 n’était pas tenu de passer les épreuves de rattrapage du S1 pour valider son année. En effet un·e étudiant·e qui réussissait bien son S2 démontrait par là qu’iel disposait des savoirs de bases enseignée au S1. Avec le nouveau système un·e étudiant·e sera obliger de repasser tout ou partie des UE du S1 en rattrapage. Ce qui implique de préparer deux fois plus d’examens durant la S2.

 

Profitant de cette période de fin d’année universitaire et dans l’indifférence quasi-générale, la Présidence de l’Université impose ses choix et fait perdre des droits aux étudiant.e.s, au nom de l’uniformisation qu’implique la fusion de nos anciennes universités. Ces attaques visent à démanteler toutes les garanties des étudiant.e.s (règles de compensation, modalité de réorientation) au  profit d’un pouvoir discrétionnaire donné aux jurys.

 

Cela va dans le sens de l’arrêté licence qui envisage de supprimer la compensation en licence et le redoublement de droit. Cela est déjà en envisagée pour la rentrée 2019. Cela n’est pas étonnant. La vice-présidente formation responsable de ce nouveau règlement et a participé à la conception de cet arrêté.

 

C’est pourquoi, nous tenions à vous informer de ces éléments, ne les laissons pas faire, nos vies futures valent plus que les volontés unilatérales de la Présidence, assurées de se voir validées au sein de la CFVU.

 

SUD-Solidaires étudiant.e.s réclame une harmonisation vers le haut du règlement des études. Par ailleurs nous réaffirmons l’importance de l’encadrement des pratiques du jury par un règlement contraignant afin de garantir l’égalité des étudiant·e·s quelle que soit la filière suivie.


Répondre à William Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire sur “Nouveau règlement des études : rien de bon à l’Université de Lille

  • William
    À cause de ce système, les diplômes n'avaient plus aucune valeur, combien de débiles sont licenciés par compensation, alors que ce sont des incapables; il y a biensûr trop de diplômés et en l'occurence susecptibles d'être cadres, trop de cadres alors qu'ils ne le méritent pas. Cette réforme, remettra chacun à sa place selon ses compétences, fera diminuer le nombre de diplômés licenciés au chômage, car une société ne peut se constituer d'uniquement de cadres.