Compte-rendu du Conseil d’Administration de Lille 1 du 11 juillet 2014


I) Informations

La Présidence confirme les informations données le matin même à Lille 3 : vote des statuts de la CommUE en septembre-octobre, et élections au scrutin direct des membres du CA de la CommUE.

 

II) Accréditation de l’offre de formation

Il s’agit du vote sur le dossier qui a déjà été (difficilement) voté au Conseil Académique contre les voix FSU, CGT, SUD et ALÉ qui se sont tous abstenus mais avec les voix de l’UNEF.

Conformément à nos abstentions en CAC, nous tenions à dénoncer que, dans un contexte de réduction des budgets, Lille 1 avait décidé de demander le droit d’accréditer de nombreux diplômes sans pouvoir en garantir l’ouverture, ce qui rend l’offre réelle de formation illisible pour les étudiants car en évolution chaque année (aucunes conditions précises d’ouverture ou de fermeture d’une formation). Que feront les étudiant-e-s qui ont suivi un M1 et qui verront le M2 correspondant supprimé, par exemple pour des raisons budgétaires ? Demande d’accréditation votée avec 15 pour et 9 abstentions (dont SUD).

 

III) Cadrage budgétaire

La Présidence présente la « lettre de cadrage » budgétaire qui donne les grandes lignes du budget 2015 à venir. La lettre fait un constat honnête mais inquiétant : le budget des universités diminue nationalement, Lille 1 n’échappant pas à l’austérité. Lille 1 cherche donc à faire 1,2 millions d’économies notamment sur les heures complémentaires (-5%) et avec des reports de postes (les postes qui deviendront vacants pendant l’année ne seront pas mis au concours immédiatement et seront vacants pendant plusieurs mois, les heures étant assurés par des précaires). L’élu SUD & Assos a noté qu’une baisse des heures complémentaires risquait de signifier une baisse du taux d’encadrement des étudiant-e-s et que les reports de postes étaient une forme de précarisation de certains personnels. Lettre adoptée par 14 pour et 10 abstentions (dont SUD).

 

IV) Divers

– Affaires financières
Des demandes de subventions, une décision budgétaire modificative, une délibération relative à des prêts sociaux pour les personnels (à la demande de ces-derniers) et le bilan des subventions FSDIE aux associations sont votées à l’unanimité.

– Nouveau service FTLV et réforme du SUAPS
Le regroupement du CUEEP et du SUDES au sein d’un service commun de la formation tout au long de la vie est voté à l’unanimité. Ce service sera effectif au 1er janvier 2015.
Les nouveaux statuts du SUAPS sont votés à l’unanimité, les anciens statuts étant illégaux.

– Politique Handicap
Un document ambitieux et volontariste est présenté. La contrainte est aussi économique : l’université doit atteindre le seuil de 6% de personnels en situation de handicap. Les organisations syndicales se sont toutes félicitées d’une telle politique volontariste et nécessaire : l’université est en retard, il y a malheureusement aujourd’hui peu d’étudiants et de personnels en situation de handicap.

– Conventions et DU issus du CAC.
Les conventions sont votées à l’unanimité et les DU RH sont reportés, faute de concertation IAE-FSES sur le sujet.

Lille 1

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *